Home » News & Blogs » A peine une brise, mais elle secoue le monde entier
Bookmark and Share
Quantum Diaries

A peine une brise, mais elle secoue le monde entier

11 Feb 2016, 18:14 UTC
A peine une brise, mais elle secoue le monde entier
(200 words excerpt, click title or image to see full post)

Aujourd’hui, les scientifiques du Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory ou LIGO ont fièrement annoncé avoir détecté les toutes premières ondes gravitationnelles. Décrites il y a exactement cent ans dans la Théorie de la Relativité Générale par Albert Einstein, ces ondes, qu’on a longtemps crues être beaucoup trop faibles pour être captées, ont enfin été détectées.
En 1916, Einstein décrit la gravitation comme une déformation de l’espace et du temps, comme si l’espace n’était qu’un tissu qui s’étire en présence d’objets massifs. Un espace vide serait semblable à un drap tendu. Un objet se déplaçant dans cet espace, comme par exemple une balle de ping-pong, suivrait simplement la surface du drap. Laissez tomber un objet lourd sur ce drap et le tissu sera déformé. La balle de ping-pong ne roulera plus en ligne droite, mais suivra naturellement la courbe de l’espace déformé.
En tombant sur le drap, l’objet lourd créera de petites ondulations qui se propageront autour de lui, comme des vaguelettes à la surface de l’eau. De même, le Big Bang ou une collision entre deux trous noirs peut aussi créer des ondulations qui atteindraient éventuellement la Terre.
C’est ce type d’ondulations que LIGO a enfin détectées, comme l’explique cette excellente ...

Latest Vodcast

Latest Podcast

Advertise PTTU

NASA Picture of the Day

Astronomy Picture of the Day

astronomy_pod